23 juin 2022 – Séminaire : La critique d’art à l’épreuve de sa mise en histoire – le cas de Gustave Geffroy (1855-1926)

 
 
La critique d’art à l’épreuve de sa mise en histoire – Le cas de Gustave Geffroy (1855-1926)

2e séance du séminaire de recherche de l’Unité de recherche Histoire et critiques des arts

 

23 juin 2022, 16h30 – 18h00 en présentiel.

Campus Villejean, amphi B7

Université Rennes 2

 

Événement public organisé en partenariat avec :

les Archives de la critique d’art et les Presses universitaires de Rennes.

 

Nous avons le plaisir de vous annoncer la tenue de la seconde séance du séminaire de l’Unité de recherche Histoire et critique des arts : La critique d’art à l’épreuve de sa mise en histoire – le cas de Gustave Geffroy.

Patricia Plaud-Dilhuit (historienne de l’art, chercheuse associée de l’UR Histoire et critique des arts) en conversation avec Françoise Lucbert (Professeure d’histoire de l’art, université Laval, codirectrice de la collection “Critique d’art” des Presses universitaires de Rennes) et Pierre-Henry Frangne (Professeur de philosophie de l’art et d’esthétique, directeur des Presses universitaires de Rennes).

 

 

 

 

PRÉSENTATION DE L’ÉVÉNEMENT

Comment peut-on écrire aujourd’hui l’histoire de la critique d’art, apprécier la justesse des regards, mesurer les engagements de ses acteurs ?

Partant de la parution en 2021 de l’ouvrage de Patricia Plaud-Dilhuit dédié à Gustave Geffroy, ce séminaire propose d’examiner la trajectoire d’un auteur aujourd’hui négligé, mais reconnu de son vivant comme l’un des meilleurs critiques d’art, proche collaborateur et ami de Georges Clemenceau dont il partage les idées de gauche. Ses articles rendent compte, entre 1880 et 1926, de l’actualité artistique de cette période féconde en propositions nouvelles. Servi par une belle écriture appréciée par Mallarmé ou Goncourt, son discours est nourri par un incessant dialogue avec ses amis artistes, Rodin, Bracquemond, Monet et Carrière.

Si Geffroy a notamment été qualifié « historien du présent » par le critique Michel Ragon, ce cas d’étude expose les zones de contact et de friction entre histoire et critique des arts. La présentation du livre de Patricia Plaud-Dilhuit, suivie d’une conversation à trois voix, s’intéressera à l’écriture, aux objets et obsessions de la critique d’art et, ce faisant, à sa place au sein de l’histoire de l’art aujourd’hui.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search