Candidatures Master 2 – Parcours Histoire Théories Critique de l’architecture HiTCAr

 

Le Master Mention Histoire des arts de l’Université Rennes 2 offre aux étudiants la possibilité d’un parcours spécialisé, en Master 2, en histoire de l’architecture, intitulé Histoire, Théories, Critique de l’Architecture (HiTCAr). Fondée sur la pluralité et la complémentarité des compétences et des approches pédagogiques, cette formation de Master 2 associe le Département d’Histoire de l’art et Archéologie de l’Université Rennes 2 et l’ENSA Bretagne.

 

Le parcours Histoire, Théories, Critique de l’Architecture (HiTCAr) est ouvert en Master 2 :

  • Aux titulaires d’un diplôme d’architecte ou d’un diplôme des Écoles d’art.
  • Dans le cadre d’un double-cursus se déroulant à l’École nationale supérieure d’architecture de Bretagne, aux étudiants en architecture ayant validé leur 4e année d’études.
  • Aux étudiants titulaires d’un Master 1 en Histoire de l’art ou une autre mention (Droit, Sciences politiques, Humanités, Histoire, Géographie et Aménagement, Arts plastiques) ou d’un diplôme (Master 1) de l’École du Louvre.

 

Le Parcours HiTCAr (ancien HTCA), Master Mention Histoire des arts, UFR Arts, Lettres, Communication, est ouvert depuis septembre 2017. 

Responsable de la formation : Hélène Jannière helene.janniere@univ-rennes2.fr
Scolarité Inscription Arts : ufr-alc-inscription-arts@univ-rennes2.fr
02 99 14 15 07

 

Unités de recherche associées : UR Histoire et Critique des Arts (Rennes 2) et UR GRIEF (Ensa Bretagne).

Lieux d’enseignement : Université Rennes 2 – Campus Villejean ; École Nationale Supérieure d’Architecture de Bretagne (Rennes), Archives de la critique d’art (Rennes).

 

Pour davantage d’informations

 

Candidater en ligne du 22 mars au 11 avril 2023

sur le site e-candidat : https://candidatures.univ-rennes2.fr/

 

Résultats d’admission : mai 2023

 

 

 

Objectifs

 

L’histoire de l’architecture entretient d’étroites relations avec l’histoire de l’art mais présente des spécificités tant thématiques que méthodologiques. Aussi, le parcours HiTCAr forme-t-il les étudiants – étudiants en architecture en bi-cursus, architectes diplômés ADE, étudiants d’histoire de l’art désireux de se spécialiser – aux méthodes spécifiques à l’histoire de l’architecture. Il propose ainsi une approche complémentaire croisant l’expertise des enseignants-chercheurs issus des deux établissements prenant part à ce parcours, afin de permettre aux étudiants inscrits de mener à bien un véritable projet de recherche (Mémoire de Master 2) en prise avec l’actualité de la recherche dans les domaines de l’histoire de l’architecture et de la ville (y compris ceux des patrimoines), et préparer, le cas échéant, un projet doctoral.

Il vise à leur apporter des compétences multiples : d’une part, celles nécessaires à la recherche scientifique sur les objets, discours et représentations de l’architecture, dans le cas d’une poursuite d’études en doctorat ; d’autre part, les instruments et connaissances historiques qu’exigent les différents métiers de l’architecture, de l’édition et de la presse architecturale, ou encore les métiers du patrimoine et des musées.

 

Thématiques des enseignements

 

Au-delà de l’histoire des édifices et des ensembles urbains, des projets et dessins architecturaux, de l’histoire des patrimoines, qui tiennent une place importante dans la formation, la particularité du parcours HiTCAr dans le paysage national des Masters de recherche en histoire de l’architecture est de porter un intérêt particulier à l’histoire des représentations, des discours et des théories architecturales et d’en développer une approche critique.

Adossé aux axes des Unités de Recherche UR Histoire et Critique des Arts, UR GRIEF et à ceux du GIS Archives de la critique d’art, l’un des domaines de spécialité, sans exclusive, du parcours HiTCAr se trouve dans l’histoire de la critique architecturale, de la publication et des expositions, ainsi que dans l’historiographie de l’architecture.

Les relations entre art et architecture se trouvent également au centre des préoccupations de ce parcours de Master, notamment à travers les questions des représentations et de l’histoire de la critique.

Le parcours HiTCAr aborde en outre un vaste spectre de questions, grâce à un éventail de séminaires de recherche et de cours au choix des étudiants : par exemple, médiatisation et communication de l’architecture, histoire des théories architecturales (18e-21e siècles), histoire critique de la norme, acteurs du champ architectural.

 

Débouchés et compétences visées

 

Outre les acquis méthodologiques indispensables dans le cas de poursuite d’études en Doctorat, le Parcours Histoire, Théories, Critique de l’architecture permet l’acquisition de compétences nécessaires aux métiers suivants : commissaire d’exposition, médiateur de l’architecture (collectivités territoriales, musées et centres d’expositions), presse architecturale et culturelle, édition, métiers de la documentation, conservateur du patrimoine ou assistant de conservation, chargé d’études (DRAC, Inventaire, centres d’expositions, agences d’urbanisme et d’architecture), métiers de la recherche. Spécifiquement aux étudiants-architectes, ce master peut offrir un solide approfondissement des connaissances historiques utiles à toute intervention architecturale dans l’existant.

 

 

 

 

 



Citer ce billet
hcadmin (2023, 28 mars). Candidatures Master 2 – Parcours Histoire Théories Critique de l’architecture HiTCAr. UR Histoire et critique des arts. Consulté le 25 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nz65

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search