Présentation d’ouvrage – “En couple. Historiennes et historiens de l’art au travail” – 7 mars 2024

 

 

Présentation d’ouvrage – 7 mars 2024

Bibliothèque interuniversitaire de La Sorbonne

 

La présentation reviendra sur la genèse et le contenu du volume collectif En couple. Historiennes et historiens de l’art au travail (sortie prévue au printemps 2024), co-dirigé par Victor Claass, Pascale Cugy, Charlotte Foucher Zarmanian et François-René Martin. 

 

Ce livre réunit quinze contributions explorant la construction partagée des savoirs dans le cadre des couples d’historiennes et d’historiens de l’art des XIXe et XXe siècles. Il revient sur la répartition des manières de voir, des tâches matérielles, du travail intellectuel et des modes de formulation des connaissances dans le cadre d’une discipline qui, malgré sa précoce et forte féminisation, s’est quasi exclusivement construite en se référant à des figures masculines.

Les cas étudiés, qui traitent de personnalités aux domaines de recherches, pratiques et postérités diverses, permettent d’envisager la part intime, sinon duelle de l’écriture savante sur l’art et l’archéologie. Ils invitent à sillonner un large territoire, allant de la Perse assyrienne au musée de Toledo, dans l’Ohio, en passant par la Bibliothèque d’art et d’archéologie de Jacques Doucet, à Paris, en mettant en lumière des noms plus ou moins connus (Walter Pater et John Ruskin, Gaston Brière et Clotilde Misme, Gertrud Bing et Aby Warburg, Edith Emma Cooper et Katharine Harris Bradley, Beaumont Newhall et Nancy Wynne, Georges-Henri Rivière et Nina Spalding, Anna Maria Coderch et Victor Stoichita…) et en s’intéressant à des champs divers comme la photographie, l’architecture ou la mode.

Par son approche volontairement ouverte de la notion de couple – en accord avec la multiplicité des configurations possibles – ainsi que par l’éventail des méthodes et des visions qu’il déploie, ce livre collectif interroge les hiérarchies, stratégies, rivalités, complémentarités, rêves de partage et phénomènes d’effacement à l’œuvre dans l’écriture collaborative. Il propose un riche panorama pour penser à nouveaux frais une histoire des acteurs, actrices et méthodes de l’histoire de l’art.

Figurent dans le volume des textes de Marie-Amélie Bernard, Victor Claass, Pascale Cugy, Jérôme Delatour, Frankie Dytor, Charlotte Foucher Zarmanian, Ya’ara Gil-Glazer, Émilie Hammen, Stephanie Hermann, Thomas Hughes, Camille Lauqué, François-René Martin, Émilie Oléron Evans, Raphaëlle Rannou, Simon Séguier-Faucher, Laura Tack et Francesco Ventrella, ainsi qu’un entretien de Monica Preti avec Anna Maria Coderch et Victor Ieronim Stoichita.

 

Publié par les Éditions de La Sorbonne, l’ouvrage bénéficie du soutien de l’Institut national d’histoire de l’art, du Laboratoire d’études de genre et de sexualité (CNRS), de l’unité de recherche Histoire et critique des arts (Université Rennes 2) et de l’École du Louvre.

 

 



Citer ce billet
hcadmin (2024, 28 février). Présentation d’ouvrage – “En couple. Historiennes et historiens de l’art au travail” – 7 mars 2024. UR Histoire et critique des arts. Consulté le 22 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vx5l

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search